Grève à la maison de retraite les Opalines Foucherans (39)

Lire le communiqué de presse commun fédération CGT de la santé et l’UD CGT 39

La Direction refuse toujours toute négociation sur la revalorisation des salaires et des primes.

Quelques petites avancées, permettent aux grévistes de montrer une première satisfaction :

  • création de 2 postes en CDI mais nous voulons pour que ces postes soient positionnés dans une équipe de travail, samedi dimanche compris,
  • pouvoir enfin participer à l’évaluation de la dépendance des résidents,
  • aucune sanction pour faits de grève ne sera prise.

Les grévistes notent que les avancées obtenues découlent principalement de financements supplémentaires de l’ARS. Après avoir précisé que la fermeture de l’EHPAD n’était pas envisageable, l’ARS passe l’éponge sur les « écarts » des OPALINES :

  • 77 lits au lieu des 75 autorisés. Gain pour les Opalines = 2500€ X 2 X 12= 60 000 € par an. Grâce au travail des soignants !
  • Accueil de jour à but lucratif non autorisé… au détriment des résidents !
  • Manque de diplômés… responsabilité conjointe avec l’ARS ?
  • Risques de maltraitance en temps normal et au combien exacerbés en cette période de désorganisation extrême !

Les propositions actuelles sont insuffisantes pour que la grève cesse et qu’un travail organisé puisse enfin reprendre aux Opalines.
L’ARS DEVRAIT POURTANT EXIGER CE TRAVAIL DE QUALITE !
L’ARS DEVRAIT POURTANT EXIGER, SOUS PEINE DE FERMETURE, QUE LES OPALINES ACCORDENT LES MOYENS NECESSAIRES POUR QUE LE TRAVAIL REPRENNE !

Toujours rien sur les salaires !

Les grévistes sont en attente de faits concrets sur la réorganisation des plannings…
L’ARS demande aux Opalines de faire la liste de toutes les mesures qui permettront de remplacer à 100% les absents : les grévistes proposent la mise en place d’une astreinte rémunérée basée sur le réel volontariat.

Mais surtout, les grévistes rappellent leurs demandes d’augmentation de salaire (100 € par mois et 50€ par dimanche). Car la faiblesse salariale empêchera toujours et encore les Opalines de trouver et de garder du personnel soignant diplômé !

 

Contact : Union Locale CGT – 8, Rue du Vieux Château – 39100 DOLE
Tél : 03.84.72.03.77 – 06.33.79.47.39 – E-Mail : cgt.dole@orange.fr

 

Écouter l’interview de Richard DHIVERS, secrétaire général de l’UD CGT 39

Lire le tract